Pascal Bérubé retire du positif malgré une deuxième année de pandémie

Pascal Bérubé

Malgré cette deuxième année marquée par la pandémie, le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, souligne que l’année 2021 a tout de même été ponctuée de bonnes nouvelles pour la circonscription, notamment la création de nouvelles places en garderie.

150 nouvelles places en CPE ont été annoncées dans La Matanie, 60 dans La Matapédia et 50 dans La Mitis. Il note également plusieurs investissements en infrastructures dans les trois MRC, le début des travaux du pavillon d'enseignement de médecine décentralisé à Rimouski et les bonifications au Programme d'aide financière aux usagers pour les déplacement de 200 km et plus à l'extérieur de la région pour des soins de santé.

Parmi les réalisations dont il est le plus fier, Pascal Bérubé mentionne avoir été nommé meilleur représentant de sa circonscription par les députés de tous les partis de l’Assemblée nationale. « C’est un honneur que j’accueille avec joie et humilité au nom des citoyens de ma circonscription, dit-il. Ça tend à démontrer que le respect que l’on me porte est bénéfique pour l’avancement des dossiers de la circonscription. »

Il se dit également fier d’avoir été en mesure de recevoir le ministre de la Santé Christian Dubé à Matane après maintes invitations. « C’est une grande fierté, c’est-à-dire d’avoir invité le ministre le plus occupé par la pandémie, qu’il se rende dans ma circonscription et qu’il vienne même dans mon bureau de circonscription me rencontrer pour échanger sur les priorités. »

Le député péquiste est toutefois déçu que le financement pour le complexe aquatique de Matane n’ait pas été accordé. « Il y avait un programme Québec-Ottawa, on a fait une demande et, comme dans beaucoup de municipalités au Québec, on n’a pas obtenu le financement. C’était une belle occasion de se doter d’une nouvelle infrastructure importante pour La Matanie. »

« Pour le reste, la déception que j’ai c’est de ne pas avoir pu visiter autant que je l’aurais souhaité mes citoyens sur le territoire, ce que j’ai l’habitude de faire avec beaucoup d’intensité depuis que je suis en politique. »

Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia

En 2022, Pascal Bérubé entend mettre sur pied une campagne d’attractivité de concert avec les élus des trois MRC de la circonscription afin d’attirer de la main-d’œuvre et de mettre de l’avant les forces de la région.

« La qualité de l’environnement, l’accès à la nature, l’accès à une première propriété, il n’y a pas de bouchons de circulation. J’ai plusieurs bonnes raisons pour les gens de l’extérieur de venir chez nous, de s’établir, de travailler, de venir vivre la grande aventure du Bas-Saint-Laurent. C’est un grand projet que j’ai commencé à élaborer qui sera déployé en 2022. »