Pétition pour une salle d'hémodynamie à Rimouski

Hémodynamie

Parmi les dossiers qui semblent ne jamais se régler à Rimouski, celui de l'implantation d'une salle d'hémodynamie revient périodiquement.

Cette fois, le député de Rimouski Harold Lebel parraîne une pétition qui est disponible sur le site de l'Assemblée nationale.

Le document demande à la ministre de la santé Danielle McCann d'autoriser l'implantation d'une salle d'hémodynamie à l'hôpital de Rimouski.

Le texte de la pétition précise que la dilatation coronarienne est le traitement de choix pour les infarctus mais qu'il n'est pas offert à la population du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie.

Puisque les patients de la région doivent se rendre à Québec pour le service, ils sont beaucoup plus à risque de subir des dommages irréversibles ou de décéder.

Il y a déjà 7 centres d'hémodynamie au Québec et le plus récent est situé à Trois-Rivières à distance raisonnable de Montréal et Québec.

Jeudi matin, 25 personnes avaient signé la pétition qui est disponible jusqu'au 20 mars sur le site de l'Assemblée nationale.

spacer