Plan d'action pour la fin des bagarres au Parc Lepage


Le maire Guy Caron, le directeur de l'école St-Jean-Langevin Michaël Fiola et Sarah Toulouse de COSMOSS (Martin Brassard Noovo Info)

La Ville de Rimouski et ses partenaires déposent leur plan d'action pour contrer la violence sur l'heure du midi au Parc Lepage.

Rappelons que l'automne dernier, les épisodes de bagarres et de violence impliquant des adolescents de 3 écoles secondaires à proximité étaient de retour avec plus d'intensité.  

Le plan s'articule autour de 3 thèmes soit la gestion du Parc, la vie scolaire et la prévention.

Parmi les éléments majeurs de la gestion par la Ville, mentionnons la révision de l'aménagement du Parc, l'installation de caméras supplémentaires et l'augmentation de la surveillance.

Il y aura également des restrictions temporaires dans certaines zones.

``On parle vraiment de mesures temporaires de 11h30 à 13h30. On aura également de l'information sur la manière de s'y rendre si on veut faire des activités. Précisions que la clôture a aussi été fermée dans le coin du Paul-Hubert. On essaie vraiment de sécuriser l'endroit propice pour le rendre moins à des attroupements qui peuvent donner lieu à des gestes violents.`` 

Guy Caron, maire de Rimouski

Pour ce qui est de la vie scolaire, le plan favorise la promotion et la diversification des activités le midi, l'amélioration de l'aménagement des cours d'école mais surtout la communication auprès des élèves et de leurs parents.

Michael Fiola est directeur des écoles secondaires Saint-Jean et Langevin.

``L'an passé on s'est rendu compte que les parents n'étaient pas au courant que le jeune quittait sur l'heure du midi, il ne restait pas à l'école. Nous c'est vraiment de leur dire, on a plein d'activités pour votre jeune. On l'attachera pas pour qu'il reste avec nous mais s'il quitte, ayez une bonne discussion à savoir qu'est-ce qu'il fait sur l'heure du midi.``