Plus de vaccins dans le Bas-St-Laurent

vaccine

François Legault confirme que le Bas-Saint-Laurent recevra des doses de vaccins supplémentaires considérant la situation dans Rivière-du-Loup et le Kamouraska.

En point de presse hier, le premier ministre a annoncé  la distribution de 15 000 à 20 000 doses initialement destinées à Montréal pour les régions sous haute surveillance dont le Bas-Saint-Laurent en raison de Rivière-du-Loup et du Kamouraska.

Le ministre de la Santé Christian Dubé a ajouté qu'il est très important d'apporter des ajustements au protocole de distribution des vaccins, particulièrement au Bas-Saint-Laurent et en Outaouais qui affichent un sérieux retard comparativement aux autres régions.

Il précise que l'objectif est de niveler les écarts d'âge soit d'accélérer la vaccination des personnes plus âgées toujours en attente dans ces 2 régions.

Le directeur de la Santé publique Horatio Arruda a affirmé qu'il existe une relation entre le relâchement des mesures sanitaires et  l'augmentation du nombre de cas dans les cinq régions sous surveillance. 

Sans surprise, l'annonce est bien accueillie par les élus de la région.

Le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé rappelle que le Bas-Saint-Laurent fait partie des 3 régions les moins vaccinées au Québec.  

La mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet ajoute que le gouvernement reconnaît la situation critique dans laquelle l'ouest du Bas-Saint-Laurent évolue  depuis l'arrivée des variants.

De son côté, le président de la Table régionale des élus Michel Lagacé est très inquiet considérant le long weekend de Pâques et les possibles rassemblements familiaux et sociaux. 


 

spacer