Port du masque obligatoire: une boulangerie du Bic jette l'éponge

Une boulangerie du Bic à Rimouski a fermé temporairement ses portes, dimanche, car les employés refusent de porter le masque.

Une boulangerie du Bic à Rimouski a fermé temporairement ses portes, dimanche, car les employés refusent de porter le masque.

Selon le propriétaire de la boulangerie artisanale Folles Farines, la température peut atteindre jusqu'à 38 degrés dans le magasin en raison des fours.

Nicolas David croit que cette mesure serait insupportable pour les employés qui sont présents toute la journée. Il admet qu'il est très difficile pour son équipe de garder le moral actuellement.

La semaine dernière, la boulangerie a fait l'objet d'une plainte à la Sûreté du Québec (SQ) pour non-respect de la loi. De son côté, le directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette (CCIRN), Jonathan Laterreur, déplore le zèle de certains consommateurs.

« Avoir une buisiness, c’est déjà difficile. Ça comporte énormément de travail. Maintenant, avec la situation actuelle, avec tout le sérieux que les commerçants mettent dans l’aide qu’ils apportent à la santé publique pour protéger la santé de tout le monde, ça rend les choses encore plus difficiles. Parfois, l’employeur a à faire des choix et, malheureusement, force est de constater que certains vont fermer boutique. »

Jonathan Laterreur, directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette

Jonathan Laterreur est le nouveau DG de la CCIRN

Gracieuseté CCIRN | Jonathan Laterreur

spacer