Première pelletée de terre à l'aéroport de Mont-Joli

Travaux d'agrandissement à l'aéroport régional de Mont-Joli

Les travaux d’agrandissement du terminal et de l’abri polyvalent ont officiellement débuté mardi à l’aéroport de Mont-Joli.

Le projet de plus de 8 M$, financé à 90 % par Ottawa, comprend la construction d’un bloc central de deux étages. Des locaux administratifs et des espaces de location y seront aménagés. Les installations pourraient éventuellement accueillir du dédouanage, selon le président de la Régie intermunicipale de l’aéroport régional, Bruno Paradis.

« Plusieurs entreprises minières du nord du Québec voulaient nous louer des locaux et ce n’était pas possible. On s’aperçoit qu’il y a vraiment une recrudescence des activités des compagnies minières et ça va nous permettre de répondre à leurs besoins. On veut aussi que les entreprises de la région deviennent des fournisseurs pour les compagnies minières. »

Bruno Paradis, président de la Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli

Il croit que l’aéroport de Mont-Joli pourra accueillir plus de passagers en plus de se positionner comme pôle en transport pour l’Est-du-Québec.

Le bloc central sera construit et fermé avant l’arrivée du temps froid. Les travaux se poursuivront à l’intérieur pendant l’hiver. Les nouveaux aménagements devraient être complétés en mars 2022.

Un second projet sera ensuite enclenché, soit celui de la réhabilitation de la piste. « D’ici à l’année prochaine, on a 19 M$ en travaux qui vont s’être réalisés à l’aéroport, donc c’est quand même énorme comme chantier », précise Bruno Paradis.

Il confirme qu’il n’y aura pas de bris de service à l’aéroport régional pendant la durée des travaux.

spacer