Première pelletée de terre au Lab-École de Rimouski

Première pelletée de terre au Lab-École de Rimouski

Les travaux du Lab-École de Rimouski sont officiellement lancés avec la première pelletée de terre qui s’est tenue mardi.

Les nouvelles installations accueilleront les premiers élèves pour la rentrée scolaire 2024.

Il s’agit d’un projet d’envergure, selon l’architecte et cofondateur Pierre Thibault. « C’est le plus important en termes de taille, de classes et de budget. En résumant, c’est la plus grosse école du Lab-École. »

Chantier du Lab-École de Rimouski

Noovo Info | Chantier du Lab-École de Rimouski

Québec investira 44 M$ pour le bâtiment qui était au départ évalué à 18 M$. « Le port coûtera 39 M$, alors moi je suis tout à fait à l’aise avec 44 M$ pour une école. On sait que le monde de la construction en 2022 c’est très difficile », soutient la directrice générale du Centre de services scolaire des Phares, Madeleine Dugas.

Pierre Thibault indique que les coûts ont explosé, notamment en raison de la hausse du prix des matériaux de construction et des modifications apportées au projet initial.

« Le programme a grossi au fil des années. Quand on a commencé, les maternelles 4 ans n’étaient pas là, alors c’est déjà quatre classes de plus. Rimouski est une ville de presque 50 000 habitants et il y a très longtemps qu’on n’avait pas construit d’école à Rimouski, on parle de plus de 30 ans alors le besoin se faisait sentir. »

Pierre Thibault, architecte et cofondateur du Lab-École

La directrice générale du CSS des Phares confirme qu'il s'agira d'une école de quartier. Madeleine Dugas estime que le Lab-École se fait attendre alors qu’il manquera environ six à sept classes. Des locaux modulaires ont par ailleurs été aménagés à l’école Sainte-Agnès pour pallier le manque d’espace.

Le Lab-École comprendra 25 classes, dont 8 de niveau préscolaire et 17 de niveau primaire. 

Maquette du Lab-École de Rimouski

Noovo Info | Maquette du Lab-École de Rimouski