Priorité de l'UMQ: le logement, le logement et le logement

Logements

Le logement figure au sommet de la liste des priorités municipales dans la région en vue des prochaines élections provinciales.

C'est le constat du président de l'Union des municipalités du Québec et maire de Gaspé Daniel Côté dans le cadre de sa tournée du Québec.

De passage à Rimouski où le taux d'inoccupation est critique avec 0,2%, il a dévoilé une stratégie sur l'habitation comportant trois thèmes, soit la création de logements, l'adéquation entre l'offre et la demande et le maintien de la qualité du parc de logements existants.

« Avec une baguette magique, on construirait des logements demain matin, mais avec la surchauffe du marché de la construction, c'est extrêmement difficile à l'heure où l’on se parle. Sans support de l'état, on n'y arrivera pas. En fait, on pourrait y arriver, mais avec des coûts de loyer de 1 700$ ou 1 800$ par mois pour un 4 et demi. »

Daniel Côté, président de l'UMQ

Le maire de Rimouski, Guy Caron et le président de l'UMQ, Daniel Côté

Noovo Info | Le maire de Rimouski, Guy Caron et le président de l'UMQ, Daniel Côté

Pour le maire de Rimouski, le prochain gouvernement devra mettre les bouchées double pour soutenir les villes.

Guy Caron souligne que le manque de logements est un sérieux frein au développement des villes.

« On ne peut pas parler vraiment de résoudre la pénurie de main-d’œuvre sans pouvoir régler la question de la pénurie de logements. Si on accueille de nouveaux travailleurs et travailleuses, on est incapable de les loger. On a eu plusieurs belles annonces pour les étudiants à Rimouski dans les dernières semaines avec la faculté de médecine et la faculté de médecine vétérinaire à l'UQAR en plus de l'accueil de plus d'étudiants étrangers. Mais on doit obligatoirement être en mesure de loger tous ces étudiants et étudiantes. »