Quelques nouveautés pour le 41e Déjeuner des agent(e)s de la paix

Une quarantaine d'agents de la paix serviront près 1 000 déjeuners le 16 février au profit de la Société canadienne du cancer.

Une quarantaine d'agents de la paix serviront près 1 000 déjeuners le 16 février au profit de la Société canadienne du cancer.

Sous la présidence d'honneur d'Yvon Lévesque, enquêteur à la Sûreté du Québec (SQ), le 41e Déjeuner des agent(e)s de la paix aura lieu à La Cage - Brasserie Sportive de Rimouski.

En nouveauté cette année, les heures de service seront prolongées de 1 h, soit de 6 h 30 à 12 h.

Un abri tempéré sera aménagé près de l'entrée principale afin de permettre aux participants de rester au chaud avant d'entrer dans le restaurant.

« Du 3 au 15 février, les clients de La Cage auront la possibilité de faire des dons par carte. Si vous arrivez avant 8 h 30 la journée de l’évènement, vous recevrez un coupon-rabais de 15 % pour une prochaine visite à La Cage. Ça fait partie des nouveautés. »

Denis Amiot, membre du comité organisateur du 41e Déjeuner des agent(e)s de la paix

Une quarantaine d'agents de la paix serviront près 1 000 déjeuners le 16 février au profit de la Société canadienne du cancer.

Gabriel Le Marquand Perreault, journaliste Bell Média. | Denis Amiot, l'un des membres du comité organisateur du 41e Déjeuner des agent(e)s de la paix.

L'objectif a été fixé à 16 000 $.

En plus des sommes recueillies lors de l'évènement, une cueillette de dons et une vente de fleurs sont organisées les 14 et 15 février dans les deux supermarchés IGA de Rimouski.

Depuis ses débuts, le Déjeuner des agent(e)s de la paix a permis de remettre plus de 200 000 $ à la Société canadienne du cancer.

spacer