Reprise du procès du massothérapeute rimouskois Patrick Chénard

Palais de justice Mont-Joli

Reprise du procès du massothérapeute et kinésiologue Patrick Chénard plus tôt mardi au Palais de Justice de Mont-Joli.

L'avocat de l'accusé a d'abord complété  l'interrogatoire de son client en lien avec le témoignage de la 8ème présumée victime.

Comme dans le cas des 7 plaignantes précédentes, Patrick Chénard a nié complètement avoir posé des gestes à caractère sexuel sur la présumée victime.

Il a rejeté en bloc toutes les portions du témoignage de la 8ème femme à l'effet que des gestes à caractère sexuel ont été posés lors des 3 massages qu'elle a reçu de l'accusé.

L'avocat Yves Desaulniers procède depuis cet avant-midi à l'interrogatoire de son client sur le témoignage de la 9ème présumée victime.  

Rappelons que le procès de l'homme de 28 ans a débuté en janvier 2020 avec le témoignage de 11 plaignantes.

Il se déroule devant le juge Jules Berthelot qui aura éventuellement à se prononcer sur la crédibilité des témoignages des plaignantes et de l'accusé.

Patrick Chénard fait face à 11 chefs d'accusation d'agression sexuelle sur autant de présumées victimes à Trois-Rivières en 2015 puis à Rimouski de 2016 à 2018.

spacer