Reprise du volet concentration sport à l'école Armand-Saint-Onge

Piscine

L’école secondaire Armand-Saint-Onge d’Amqui confirme la reprise des activités pour les concentrations, notamment le volet sport, à compter de lundi.

Malgré l’annonce du gouvernement permettant la reprise du Sport-études dans les écoles, l’établissement scolaire d’Amqui n’avait toujours pas donné le feu vert aux activités sportives du volet concentration cette semaine. Une nouvelle qui a soulevé les passions chez de nombreux parents d’élèves présents au conseil d’établissement mardi dernier.

Le directeur général du Centre de services scolaire des Monts-et-Marées, Alexandre Marion, explique cette décision par l’absence d’un programme Sport-études reconnu à Armand-Saint-Onge.

« Il y a des activités parascolaires et il y a un volet sportif dynamique qu’on appelle des concentrations. Il y a une distinction au niveau ministériel avec le Sport-études. Même si l’on a des élèves qui font du sport de manière très sérieuse, presque quotidiennement, je pense à la natation par exemple, ce n’est pas un Sport-études reconnu par le ministère. Mais on permet des aménagements dans l’horaire d’élèves sous l’égide du terme concentration. »

Alexandre Marion, directeur général du Centre de services scolaire des Monts-et-Marées

Le Centre de services scolaire soutient s’être doté d’un délai supplémentaire afin de se concentrer d’abord sur la reprise des cours en présentiel et dans le but de s’assurer de la conformité de la reprise des activités.

« Malheureusement, dans les règles sanitaires, on n’est pas dédouané pour les activités parascolaires, explique Alexandre Marion. Dans la vie normale, sans la covid, la ligne entre le Sport-études, le parascolaire et les concentrations n’existe pas vraiment. Mais une ligne a été tracée par le ministère dans le cadre des mesures sanitaires. On aimait mieux retarder le départ pour s’assurer que ce que l’on ouvre est permis. »