Retour en cour d'un couple accusé de séquestration à Sainte-Angèle-de-Mérici

Palais de justice - Marteau Tribunal autre

Le couple de Trois-Rivières accusé de séquestration, d’extorsion, de menaces et de négligence criminelle pour des événements survenus de 2013 à 2014 à Sainte-Angèle-de-Mérici était de retour en cour mardi au palais de justice d’Amqui.

L’homme de 58 ans, Guy Boileau, a été remis en liberté sous condition. Il sera de retour devant le Tribunal le 26 octobre à Mont-Joli pour l’étape de l’orientation du dossier.

Marie-Jeanne Côté, 57 ans, demeure quant à elle détenue en attendant la suite des procédures. Elle sera de retour au palais de justice de Rimouski le 22 octobre pour son enquête sur remise en liberté.

Les deux individus ont été arrêtés le 22 septembre à leur domicile de Trois-Rivières. Les gestes qui leur sont reprochés auraient été commis envers une personne vulnérable alors d’âge adulte.

Il s’agit de leur deuxième arrestation dans un dossier de séquestration. Ils sont également accusés d’avoir séquestré deux personnes âgées dans le sous-sol de leur demeure à Trois-Rivières entre 2014 et 2018.