Rimouski rend hommage aux 215 enfants autochtones

Marc Parent, maire de Rimouski, devant les drapeaux en berne de la Ville.

Rimouski a mis ses drapeaux en berne suite à la découverte des dépouilles de 215 enfants sur le site d’un ancien pensionnat autochtone de Kamloops en Colombie-Britannique.

La Ville souhaite souligner son respect et sa solidarité envers les nations autochtones du pays. « Mes pensées vont avec toutes les familles et le peuple autochtone », souligne le maire.

Marc Parent a publié une vidéo sur sa page Facebook, rappelant l’importance de la diversité culturelle.

« Je voudrais rappeler à toute la population l’importance du respect de la culture. … Cette diversité culturelle est un atout extrêmement important dans une ville, une province, un pays, et je veux juste vous dire que vous êtes les bienvenus à Rimouski. »

Marc Parent, maire de Rimouski