Rimouski souhaite interdire les sacs de plastique sur son territoire

Rimouski prévoit investir 32 millions de dollars pour réaliser son Plan d'action 2020.

Rimouski prévoit investir 32 millions de dollars pour réaliser son Plan d'action 2020. Ce dernier compte 92 actions visant la qualité de vie des citoyens, le développement durable et l'économie.

Parmi les projets majeurs qui verront le jour d'ici le mois de décembre, les dirigeants de la Ville ciblent la construction d'une piste d'athlétisme en vue des Jeux du Québec à l'été 2022, le remplacement du centre communautaire de Sainte-Blandine et le début de la conversion vers l'éclairage DEL.

La construction d'un nouveau centre animalier, les travaux à la marina et l'adoption d'un règlement interdisant la distribution de sacs de plastique à usage unique font également partie des priorités.

La Grande Place toujours au cœur des préoccupations

Pour le maire de Rimouski, Marc Parent, c'est toutefois la démolition attendue depuis longtemps d'une partie de la Grande Place qui retiendra surtout l'attention.

« On a travaillé tellement fort sur ce dossier. Maintenant, on a un projet de loi privé qui a été accepté et qui a changé la donne. On ne sera plus jamais au prise avec la réalité qu’on doit avoir 100 % des propriétaires riverains en accord avec des projets. C’était ingérable. »

Marc Parent, maire de Rimouski

Rimouski prévoit investir 32 millions de dollars pour réaliser son Plan d'action 2020.

Martin Brassard, journaliste Bell Média. | Le maire de Rimouski, Marc Parent.

Cette démolition permettra le début du projet de revitalisation du centre-ville. M. Parent ajoute que la nouvelle technologie est également dans le Plan d'action 2020.

« Le Rimouski 2.0, un nouveau site web, des parcomètres intelligents seront déployés, etc. »

Marc Parent, maire de Rimouski