Taux de littératie: toujours un grand défi au Bas-Saint-Laurent


(Noovo Info)

Le taux de littératie s'améliore lentement au Bas-Saint-Laurent mais se situe toujours sous la moyenne provinciale.

La Fondation pour l'alphabétisation dépose une étude qui donne une estimation du portrait régional et même local des capacités en lecture.

Au Québec, 53% de la population âgée de 16 à 65 ans n'atteint pas le niveau 3 soit le seuil jugé pour comprendre des textes plus longs et plus complexes.

Au Bas-Saint-Laurent, cette proportion est supérieure de 3 points à la moyenne provinciale.

La MRC du Témiscouata est particulièrement touchée avec un taux de 60,5 % devant la Matapédia à près de 60% et de la Mitis à près de 59%.

Avec la présence de l'UQAR et d'un Cegep sur son territoire, Rimouski-Neigette s'en tire mieux puisque 51% de la population n'est pas en mesure de comprendre des textes plus complexes.

Par ailleurs, la Matapédia fait partie des MRC qui comptent plus de 30 % des résidents de 15 ans et plus qui sont sans diplôme.

Le taux atteint 31% dans la Matapédia, loin derrière la moyenne provinciale de 18%.

Les dirigeants de la Fondation attribuent principalement cette situation à deux facteurs.

Il s'agit de la pénurie de main d'oeuvre qui amène une entrée plus hâtive sur le marché du travail et le vieillissement de la population dans une région qui compte 28% de personnes âgées de 65 ans et plus.