Toujours pas de projet à long terme pour la traverse Rimouski-Forestville

CNM Évolution

La Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette craint qu’il n’y ait toujours pas de traverse à long terme entre Rimouski et Forestville cet été.

Rappelons qu'il n'y avait pas de service l'an dernier entre Rimouski et la Côte-Nord.

Selon la CCIRN, aucune annonce n’a été faite suite à l’appel d’intérêt lancé le 2 février par la SOPER et la Société d’Économie et de Développement de Forestville. Les deux organisations visaient l’implantation d’une traverse en avril.

La Chambre de commerce réitère l’importance d’une desserte alors qu’entre 30 000 et 40 000 usagers utilisaient le service annuellement, engendrant des retombées économiques de 4 M$.

Si l’appel d’intérêt ne donne pas de résultat, l’organisation réclame une aide financière gouvernementale pour permettre à court terme le maintien du service avec le CNM Évolution.

À l’approche de la saison touristique, la CCIRN estime qu’il est important d’avoir un moyen fiable pour se déplacer d’une rive à l’autre.