Tourisme Bas-St-Laurent présente son plan marketing

Lac Témiscouata @Bertrand Lavoie.jpgS

Tourisme Bas-St-Laurent développe son plan marketing pour les prochaines années.

Les dirigeants ont présenté 6 chantiers auxquels ils doivent s'attaquer, dont besoin criant de main-d'œuvre dans le domaine touristique.

Une vaste transformation numérique sera également faite d'ici 2025 pour avoir une plus grande visibilité sur le web et d'offrir divers forfaits vacances.

Le tourisme durable est également un autre enjeu majeur. 

Pour arriver à son objectif, Tourisme Bas-St-Laurent ne peut y arriver seul.

On a la chance au Bas-St-Laurent d'avoir des attraits naturels. Le fleuve Saint-Laurent est un attrait exceptionnel et je pense que ces attraits-là peuvent faire partie d'un développement tourisme durable et ça, ça va devenir important que nos acteurs économiques qui sont nos MRC et nos villes endossent ce mouvement-là.

Hugues Massey, président Toursime Bas-St-Laurent

Tourisme Bas-St-Laurent veut développer le tourisme 4 saisons afin d'offrir une plus grande offre hors des saisons estivales.

L'objectif est donc de devenir la destination 4 saisons de l'est du-Canada d'ici 2030.

On a probablement un des plus beaux parcs hôteliers qui se fait au Québec avec Rimouski et Rivière-du-Loup. Il n'y a aucune raison, quand on met ça dans le même « pot » que les attraits naturels, qu'on ne soit pas capable d'atteindre ces cibles-là.

Le but n'est cependant pas d'essayer de surclasser les grandes villes de la province.

Selon Hugues Massey, le Bas-St-Laurent devrait se placer en complémentarité de ses grandes villes.  

L'objectif n'est pas de devenir meilleur que Montréal et Québec, on aura toujours besoin de Montréal et Québec, mais ils seront toujours meilleurs si nous devenons meilleurs que présentement et c'est l'objectif de ce plan-là. C'est devenir meilleur dans cette offre-là.

spacer