Trafic de stupéfiants dans l'Est : une série d'accusations contre les suspects

Après trois ans, vendredi sera la dernière journée d'opération au palais de justice temporaire de Rimouski.

6 personnes de Matane et une autre de Montréal  ont comparu mardi en fin de journée  au Palais de Justice de Rimouski en lien avec l'importante opération visant le trafic de drogues dans l'Est du Québec.

Rappelons que lundi, 60 policiers menés par l'escouade nationale de répression du crime organisé ont procédé à 12 perquisitions et 8 arrestations à Matane, Sainte-Anne des Monts et Montréal.

Les policiers ont notamment saisi 3 kilos de cocaïne, 192 000 comprimés de méthamphétamine , plus de 4500 comprimés d’Ecstasy, un kilo de cannabis, 2 véhicules et 3 armes à feu.

Parmi les suspects, certains font face à des accusations de trafic de stupéfiants, possession de drogues en vue de trafic et possession d'armes.

Les 4 têtes dirigeantes du réseau identifiées par les policiers de la Sûreté du Québec demeurent détenues jusqu'à leur prochaine comparution lundi au Palais de Justice de Matane.

Il s'agit de Rénald Arsenault, 40 ans, Shecky Fournier, 32 ans et François Chicoine-Lemieux, 31 ans, tous de Matane ainsi que Samuel Cusson, 20 ans, de Montréal.

Trois femmes ont également comparu hier à Rimouski en lien avec cette affaire.

Il s'agit de Chloé Nadeau 28 ans, Marie-Méliza Isabel, 19 ans et Kim Duchesneau-Deschênes 32 ans.

Quant à la 8ème personne arrêtée lundi, une femme, elle doit comparaître dans les prochains jours

spacer