Transport interurbain: Québec accorde une aide financière de 10 M$

Orléans express - autobus

Québec injecte 10 M$ supplémentaires pour le transport interurbain par autobus une semaine après que l’entreprise Keolis ait annoncé la suspension de plusieurs liaisons, dont le service d’Orléans Express à l’est de Rimouski dès le 7 février.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, et le ministre des Finances, Éric Girard, en ont fait l’annonce mardi.

Cette somme s’ajoute aux 8,2 M$ annoncés cet été pour venir en aide aux transporteurs qui sont confrontés à des difficultés financières importantes en raison de la baisse de l’achalandage causée par la pandémie.

Dans un communiqué, le gouvernement mentionne que ce soutien permettra de maintenir le service sur l’ensemble du territoire québécois, qualifiant le transport des personnes comme étant un élément clé de la reprise économique.

Plusieurs élus dont le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, et les membres de la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent avaient réclamé une aide de Québec pour éviter l’interruption du service et l’isolement des régions.

L’Union des municipalités du Québec se réjouit de cet octroi supplémentaire et demande au gouvernement de se pencher sur un plan d’action pour assurer le financement à plus long terme du transport collectif.