Un mois de juin chaud et sec

Thermomètre chaleur

Les Bas-Laurentiens ont pu profiter d’un mois de juin plus chaud et plus sec qu’à l’habitude.

Environnement Canada remarque un écart important entre la quantité de précipitations enregistrées et la moyenne. 50 mm de pluie sont tombés alors que la moyenne est de 82 mm.

Selon le météorologue André Cantin, la région n’a reçu aucune précipitation pendant une dizaine de jours consécutifs.

Le mercure a affiché des températures au-dessus de la normale, particulièrement entre le 17 et le 19 juin où il a fait particulièrement chaud.

« Le 18, on a atteint un maximum de 35 ° ce qui est assez exceptionnel pour un mois de juin. Au point de vue des températures et précipitations, c’est sous la normale, mais il n’y a pas de valeurs records. La température moyenne est au-delà de la normale de 1,2°

André Cantin, météorologue d’Environnement Canada

Le mois de juin s’est terminé avec une température moyenne de 15,6°, alors que la normale se situe à 14,4°.

Le mois de juillet devrait également afficher des températures plus chaudes qu’habituellement. À partir de la semaine prochaine, le thermomètre devrait osciller autour des 25 °. « Ça devrait être comme ça pour une bonne partie du mois de juillet, indique André Cantin. Par contre les précipitations devraient être plus régulières sous forme d’averses ou d’orage, sans nécessairement être des journées complètes de pluie. On ne devrait pas connaître de sécheresse aussi prononcée qu’en mai et juin. »