Un montant record pour le Téléradiothon de La Ressource

Dévoilement du montant recueilli dans le cadre du 25e Téléradiothon de La Ressource d'aide aux personnes handicapées du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Le 25e Téléradiothon de La Ressource d’aide aux personnes handicapées du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine fracasse tous les records.

L’organisme a provisoirement recueilli plus de 366 000 $ au terme de son activité majeure de financement.

Il s’agit à la fois d’une surprise et d’un soulagement pour la directrice générale Thérèse Sirois.

« Étant donné le contexte, ce qu’il a fallu faire dernière minute, canceller le show, tout recommencer, faire des enregistrements, un résultat comme ça c’est un vrai baume sur ce 25e anniversaire qu’on aurait voulu tellement festif. »

Thérèse Sirois, directrice générale de La Ressource

Le montant amassé regroupe les autres activités de financement qui ont eu lieu cette année, comme la campagne d’automne et la campagne des complices qui était à sa toute première édition.

La vente de billets pour le spectacle occupe habituellement une importante partie du montant recueilli. Malgré l’annulation de ce dernier, Thérèse Sirois souligne cependant que plusieurs détenteurs de billets ont choisi de transformer la somme en don, plutôt que de demander un remboursement.

Le nombre de donateurs lors du Téléradiothon n’a pas encore été comptabilisé, mais la directrice générale de l’organisme estime qu’ils étaient plus nombreux qu’à l’habitude. « Tout le monde est fatigué et épuisé, mais on a vraiment senti, hier, l’appui de la population, se réjouit-elle. Même si tout le monde était à distance, on avait l’impression d’être tous tellement proche. »

Pour une deuxième année consécutive, La Ressource est forcée de se réinventer en offrant un spectacle strictement virtuel. « Nos membres, les personnes handicapées, doivent tout faire autrement et apprendre à se réorganiser suite à l’annonce du diagnostic d’un handicap et c’est ce que La Ressource a fait aussi. Ça fait deux ans qu’on fait le Téléradiothon autrement, on y arrive et les résultats sont là. »