Un projet de 150 logements sur le terrain de l'église de Sainte-Agnès

Le projet immobilier de la famille Dionne sur le terrain de l'église Sainte-Agnès à Rimouski

La famille Dionne s’associe au groupe Tanguay afin de proposer un projet de 150 logements sur le terrain de l’église Sainte-Agnès et de l'ancien presbytère à Rimouski.

Le projet des sœurs Kina et Bianca Dionne, évalué à environ 30 M$, comprend trois bâtiments de cinq à neuf étages. La taille des condos locatifs pourrait varier selon la demande, passant de 2 et demi à 5 et demi.

L’aménagement d’un espace commun, d’une piscine, d’un gym et de stationnements souterrains est également prévu.  

Les sœurs, qui œuvrent principalement dans le domaine de l’hébergement, songeaient d’abord à un projet de ressource intermédiaire. « On s’est aperçu que c’était plus compliqué avec la pénurie de personnel, donc on a décidé d’aller complètement vers du locatif pour une clientèle mixte », explique Kina Dionne.

Elle indique que le manque criant de logements a aussi fait partie de la réflexion. « On comprend bien qu’il y a une crise du logement à Rimouski depuis quelques années, que les appartements sont rares. »

Le projet nécessiterait la démolition de l’église et de l’ancien presbytère.

« L’église n’est pas citée au patrimoine et elle a été abandonnée il y a six ans. Elle est désacralisée, c’est donc simplement un bâtiment, on ne peut même plus parler d’une église. Elle n’a pas de cachet architectural intéressant et est mal située sur le terrain. »

Kina Dionne

Selon Mme Dionne, les coûts pour restaurer l’église et la reconvertir auraient été beaucoup trop élevés.

Un monument commémoratif du passé religieux serait néanmoins aménagé dans le jardin.

En ce qui concerne l’ancien presbytère, les usagers hébergés en ressource intermédiaire seront relocalisés. Différentes options sont actuellement à l’étude. « On est en lien avec le CISSS du Bas-Saint-Laurent. On ne veut pas mettre fin à notre prestation de services, c’est vraiment de la poursuivre avec le CISSS qui nous accompagne dans la relocalisation. »

Consulter les citoyens

Les sœurs Dionne ont tenu à consulter les citoyens avant même de déposer une demande de permis et de changement de zonage à la Ville de Rimouski.

Elles ont effectué du porte-à-porte auprès de 150 résidences pour discuter du projet et ont rencontré les résidents du quartier à l’occasion d’une soirée d’information jeudi soir.

Projet immobilier de la famille Dionne sur le terrain de l'église Sainte-Agnès à Rimouski

Gracieuseté famille Dionne et Groupe Tanguay

Questionnée sur les contestations soulevées par plusieurs citoyens dans d’autres projets à Rimouski, Kina Dionne se dit confiante que le projet sera bien accueilli par la population.

 « Les gens nous ont dit croire que c’est le temps qu’il se passe quelque chose au centre-ville et quelque chose de beau. Certains ont manifesté des inquiétudes et c’est normal, mais selon nos estimations, les gens sont favorables. »

La première pelletée de terre serait prévue au printemps prochain pour une livraison de la phase un à l’été 2023.

Avec la collaboration d’Étienne Gagné, Noovo Info

spacer