Un projet de piste de course permanente à Mont-Joli

Course automobile

À l’aube d’un tout dernier programme de course à l’aéroport de Mont-Joli, Drag BSL espère réaliser un projet de piste permanente dans le secteur.

Selon la Ville de Mont-Joli, le promoteur envisage l’acquisition d’un terrain dans le parc industriel aéroportuaire. Le maire, Martin Soucy, indique que le conseil pèse le pour et le contre qui résulterait de la tenue permanente de ces activités à cet emplacement.

La dirigeante de Drag BSL, Peggy Cloutier, est déçue de voir le partenariat avec l'aéroport prendre fin. Elle espère que les discussions seront favorables au projet.

« Ce sont de très grosses retombées économiques pour Mont-Joli. On voit qu’il y a de la place pour les drags à Mont-Joli, il y a des gens qui viennent de partout et en grand nombre. C’est bon pour les restaurants, les dépanneurs, les stations d’essence, l’épicerie. On a même des restaurateurs qui disent que c’est leurs meilleures fins de semaine. »

Peggy Cloutier, dirigeante de Drag BSL

L’acceptabilité sociale sera un facteur déterminant dans les discussions, soutient le maire. « Les citoyens sont les premiers à avoir leur mot à dire dans la décision qu’on va prendre, le conseil municipal, avec le promoteur. »

Drag BSL souhaite mettre sur pied une pétition afin d’obtenir des appuis auprès de la population et des commerçants. Pour l’instant, elle indique recevoir des commentaires positifs de la part des citoyens. « 90 % des personnes sont en faveur. Si on regarde la population que ça amène, ça fait connaître Mont-Joli, ça apporte aussi du tourisme. Les marchands et les restaurateurs sont pour. Le 10 % qui reste, ce sont des gens qui n’aiment pas vraiment les voitures ou c’est à cause du bruit. »

Peggy Cloutier estime que les coûts du projet s’élèveraient à plus d’un million de dollars afin d’aménager des installations permanentes innovantes et de qualité. Pour elle, Mont-Joli représente la seule option possible. « On veut vraiment que ça reste à Mont-Joli, on ne veut pas que ça aille ailleurs et qu’une autre ville ou municipalité profite des retombées économiques. Je crois que c’est important, parce que c’est la seule grosse activité dans l’année qui apporte autant de monde. »

Le partenariat entre l’aéroport régional de Mont-Joli et Drag BSL s’est terminé après l’annonce d’une aide financière de 7 M$ pour des travaux d’agrandissement à l’aéroport en juillet dernier.

spacer