Un retour sur les bancs d'école un peu plus normal

École secondaire Langevin du Centre de services scolaires des Phares à Rimouski.

Les élèves du Centre de services scolaires des Phares s’apprêtent à vivre une rentrée un peu plus normale que l’automne dernier.

Environ 10 100 élèves retourneront sur les bancs d’école lundi. Il s’agit d’une légère augmentation.

Même si la dernière année s’est avérée difficile pour les élèves, la directrice générale, Madeleine Dugas, indique que des efforts sont déployés afin de limiter le décrochage. « C’est sûr que nous avons du décrochage et nous y travaillons très fort. De plus, nous avons eu un très beau taux de réussite à nos cours d’été. »

Avec des mesures sanitaires assouplies dans les écoles de l’Est-du-Québec, la rentrée se rapproche davantage de la normalité. Le gouvernement Legault a annoncé mardi que les élèves du primaire et du secondaire n’auront pas à porter le masque en classe. Il sera néanmoins requis lors des déplacements, dans les aires communes et dans le transport scolaire. Le passeport vaccinal sera également exigé dans les activités parascolaires. Madeleine Dugas se réjouit particulièrement de l’absence des bulles-classes.

Pénurie de personnel dans les écoles

Le Centre de services scolaire des Phares confirme que tout le personnel enseignant sera en place pour la rentrée.

« Le contexte est encore très difficile, ce n’est pas unique à notre Centre de services scolaires. Nous poursuivons nos efforts. Par contre, c’est fragile en ce qui concerne les remplacements à venir. »

Madeleine Dugas, directrice générale du Centre de services scolaires de Phares

Le Lab-école franchit une nouvelle étape

Madeleine Dugas confirme que l’appel d’offres est lancé pour la réalisation du Lab-école. L’ouverture des soumissions devrait se faire dans la deuxième semaine de septembre.

« Aussitôt qu’on aura quelqu’un pour construire notre école, on pourra poursuivre l’échéancier et nous avons des gens intéressés. »

spacer