Une coalition qui veut plus de transparence dans les municipalités

La conseillère municipale du Bic, Virginie Proulx

Des élus municipaux de toutes les régions du Québec lance officiellement la coalition Cartes sur table qui réclame plus de transparence au sein des conseils.

Le groupe d'élus demande au gouvernement de François Legault des actions concrètes d'ici novembre pour favoriser la transparence dans les municipalités.

La conseillère du district Bic à Rimouski Virginie Proulx et la maire de Sainte-Luce Maïté Blanchette-Vézina font partie de la coalition.

Elles souhaitent notamment un changement majeur des séances à huis-clos des conseils municipaux qui nuisent à la démocratie.

« Il y a des municipalités qui sont plus transparentes que d'autres et ça c'est pas normal. On pense que ça prend au moins un cadre qui légifère la portion huis-clos de nos séances, qui n'est pas publique, pour faire en sorte que tous les citoyens du Québec aient accès à une démocratie plus saine. » 

Virginie Proulx, conseillère du district Bic à Rimouski.


Madame Proulx cite en exemple le fait que les citoyens demandent plus de transparence au gouvernement pour qu'il explique ses décisions reliées à la pandémie.

« Même chose au niveau du municipal, on est souvent mis devant le fait accompli et il est souvent trop tard pour agir ou encore c'est trop complexe ou compliqué pour la Ville de revenir en arrière. »

Virginie Proulx

spacer