Une cure de jeunesse pour le Coriolis II

Coriolis ll

Le gouvernement du Québec octroie 1,4 M$ à l'UQAR pour l'entretien et la maintenance du bateau de recherche, le Coriolis II.

L'université s'assure donc de maintenir son opérationnalité et de continuer les recherches sur la santé des écosystèmes marins et cotier.

Le bateau participe également aux recherches sur les changements climatiques, les effets des activités maritimes sur l’environnement, les ressources aquatiques et les biotechnologies marines.

« Le Québec est réputé pour son économie du savoir et sa grande capacité d’innovation. Les enjeux entourant le fleuve Saint-Laurent exigent des connaissances scientifiques avancées pour mettre pleinement en valeur nos richesses marines. Par cet appui, notre gouvernement contribue à la recherche dans le secteur maritime et à la protection de notre faune aquatique. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

Le Coriolis s'assure également de la conformité du navire pour les équipes et les organismes de recherche nationaux et internationaux, notamment du programme phare du Réseau Québec Maritime, Odyssée Saint-Laurent.

L’UQAR et son institut des sciences de la mer s’associent aux chercheurs en océanographie pour remercier le gouvernement du Québec. Ce soutien financier témoigne d’une reconnaissance de l’importance de cette infrastructure de pointe unique. Celle-ci rend possibles des découvertes originales ainsi que l’acquisition de connaissances scientifiques nécessaires à une prise de décision éclairée pour le développement durable et sécuritaire du Saint-Laurent, et ce, au bénéfice des communautés maritimes et, plus largement, de l’ensemble du Québec

François Deschênes, recteur de l’UQAR