Une ébénisterie pour contrer l'isolement des ainés

Ébénisterie communuataire planche

Inauguration officielle de l'Ébénisterie communautaire de Rimouski ce mercredi matin dans les locaux du 325 de la rue St-Jean-Baptiste.

L'implication de plusieurs partenaires financiers a permis la création de l'atelier qui représente un investissement d'environ 200 000 $.

Martin Brassard journaliste Noovo

L'Ébénisterie compte déjà 130 membres dont 30 % sont des femmes.

Après 4 ans de travail bénévole, les promoteurs du projet Normand Pelletier et Richard Rancourt sont fiers des installations très sécuritaires qui sont principalement accessibles aux 50 ans et plus.

Les responsables soulignent que le manque de soutien des élus et de la Ville de Rimouski a retardé la concrétisation de leur projet.

Ils souhaitent que les ainés auront une bien meilleure écoute des autorités.

`` On travaille dans le futur avec une nouvelle administration en espérant qu'ils vont être au rendez-vous et qu'ils vont comprendre que ce n'est pas un luxe de se payer des services comme l'ébénisterie et comme d'autres également. `` 

Normand Pelletier, président du conseil d'administration de l'Ébénisterie communautaire

Les promoteurs estiment qu'il faut nécessairement diversifier l'offre d'activités pour les ainés dans une région dont 25% de la populaiton est âgée de 65 ans et plus.

`` On peut pas laisser les 50 ans et plus toujours jouer aux cartes ou à la pétanque dans les clubs. Ce qui est intéressant dans ce projet c'est que c'est inédit, c'est nouveau et ça va donner à d'autres personnes qui ont des idées d'offres de services pour les ainés à construire des choses et à trouver des partenaires financiers. `` 

Richard Rancourt, secrétaire du C.A.