Une population à la baisse et vieillissante dans l’Est-du-Québec

Par national du Bic

La population du Bas-Saint-Laurent est assez stable depuis les trois dernières années avec environ 197 000 habitants, selon l’Institut de la statistique du Québec.

Le taux d’accroissement est en hausse dans les MRC de Rimouski-Neigette et de Rivière-du-Loup, alors que les autres MRC sont à la baisse. 29,1 % des Bas-Laurentiens résident à Rimouski-Neigette et 17,6 % à Rivière-du-Loup.

La population de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine connaît une légère diminution pour s’établir à 90 300 habitants.

La Côte-Nord toutefois est la région qui enregistre la diminution la plus marquée du Québec. La population a diminué de 2 000 personnes de 2016 à 2019 pour s’élever à 90 700.

La population de la Gaspésie est la plus vieillissante de la province. 27,5 % des habitants sont âgés de 65 ans et plus en 2019. Il s’agit de la proportion la plus élevée au Canada. L’âge moyen est de 48,5 ans, une augmentation de 5,2 ans comparativement à 2016.

Le quart des Bas-Laurentiens sont également âgés de 65 ans et plus. L’âge moyen est aussi à la hausse de 4,3 ans pour s’établir à 46,6 ans.

Des revenus plus faibles au Bas-Saint-Laurent

Les Bas-Laurentiens se retrouvent en queue de peloton pour ce qui est du revenu moyen disponible par habitant au Québec.

Ce montant représente le revenu après impôts qui peut servir à la consommation de biens et services.

Selon l’Institut de la statistique, le revenu disponible par habitant au Bas-Saint-Laurent était de 27 105 $ en 2018. Seule la Mauricie présentait une moyenne inférieure. Pour l’ensemble du Québec, le revenu disponible moyen atteignait 30 000 $.

Les maisons unifamiliales sont généralement plus abordables au Bas-Saint-Laurent que dans la majorité des régions du Québec. La valeur moyenne d’une résidence est de 158 000 $ alors qu’elle est de 185 000 au Saguenay, 285 000 $ à Québec et 600 000 $ à Montréal.    

Avec la collaboration de Martin Brassard, journaliste Bell Média

spacer