Une station de recherche de l'UQAR dans le parc national de la Gaspésie

caribou

L'UQAR aménagera une station de recherche montagnarde dans le parc national de la Gaspésie.

L'infrastructure permettra de développer les connaissances sur l'impact des changements climatiques sur la biodiversité et les écosystèmes montagnards.

L'UQAR a conclu une entente à long terme avec la SÉPAQ pour l'utilisation d'un local à des fins de recherche.

La station de recherche sera aménagée au sous-sol du centre de découverte et de services du parc national de la Gaspésie.

Plusieurs équipements scientifiques, dont des stations météorologiques, seront installés en montagne.

La station sera accessible à compter du printemps 2020.

Le spécialiste en écologie animal, le professeur Martin-Hugues St-Laurent, chapeaute le projet.

Selon lui, le parc national de la Gaspésie est « un site exceptionnel pour mieux comprendre comment les changements globaux influencent les espèces ».

La Fondation canadienne pour l'innovation et le gouvernement du Québec accordent une aide financière de 240 000$ pour le projet.

Le coût total s'élève à 300 000$.