Virginie Proulx veut un conseil municipal plus transparent

La candidate à la mairie de Rimouski Virginie Proulx en conférence de presse.

La candidate à la mairie de Rimouski Virginie Proulx veut encadrer les processus décisionnels afin de les rendre plus transparents et plus accessibles aux citoyens.

Elle souhaite rendre les prises de décisions et les débats publics. « Il y a des élus qui ne sont pas à l’aise de débattre publiquement, mais je pense que quand on décide de se présenter en politique, on doit être capable d’assumer certaines positions, donc je suis prête à y aller de façon graduelle », souligne-t-elle.

Selon la conseillère sortante du district du Bic, les séances plénières devraient servir à mieux outiller les élus sur les différents enjeux et non à prendre des décisions à huis clos.

Mme Proulx espère aussi dynamiser les séances du conseil afin de les rendre plus accueillantes pour les citoyens.

« Dans les séances publiques, les décisions sont prises d’avance, donc les gens ont l’impression de ne pas comprendre les processus décisionnels, pourquoi on a pris telle ou telle décision. Je pense qu’il faut améliorer cette façon de faire là pour que les gens ressentent moins de frustration. »

Virginie Proulx, candidate à la mairie de Rimouski

Pour assurer une meilleure participation des citoyens à la politique municipale, Virginie Proulx entend travailler en collaboration avec les organismes spécialisés, les institutions, les comités citoyens et les membres du conseil municipal.

Si elle est élue, elle mettra en place huit commissions de travail sur différents sujets, notamment l’environnement, la revitalisation du centre-ville et le logement. « Le but de ces commissions est d’éviter que ce soit seulement les fonctionnaires qui travaillent, précise-t-elle. Si on libérait un peu plus ces fonctionnaires-là pour qu’ils puissent travailler sur d’autres projets qui sont en attente et donner cet espace-là à la société civile, on débureaucratise. »