L'application Snapchat au coeur d'un procès pour négligence criminelle

SNP

L'application Snapchat est actuellement au coeur des échanges dans un procès pour négligence criminelle causant la mort à Thetford Mines.

Miguel Bolduc, 18 ans, est accusé d'avoir happé mortellement Danick Lachance le 21 janvier 2017. La couronne soutient que le jeune homme utilisait l'application Snapchat au moment de l'impact fatal.

La preuve déposée en cour tend à démontrer que Bolduc a échangé des messages via cette plateforme avec deux amis à des heures qui concordent avec le moment de l'incident.

Pour sa défense, Bolduc affirme qu'il a effectivement utilisé Snapchat mais lorsqu'il était à un feu de circulation et qu'il n'avait donc pas son téléphone en main au moment de l'impact.

L'accusé déclare ne pas avoir vu Danick Lachance qui marchait le long de la route 112.

Les plaidoiries de la couronne et de la défense auront lieu mercredi matin.