20 nouveaux cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean

clinique

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean amorce la semaine avec 20 nouveaux cas de COVID-19. Parmi ces derniers, 15 personnes étaient déjà en isolement puisqu'elles avaient été en contact avec une personne infectée.

La santé publique dénombre 72 cas actifs, dont une personne qui est hospitalisée. Le Dr Donald Aubin précise qu'il y a maintenant 11 foyers d'éclosion dans la région, mais que la situation est sous contrôle et que les enquêtes épidémiologiques se déroulent bien, c'est pourquoi la région reste pour le moment en zone jaune.

« Lorsque les enquêtes épidémiologiques se font de façon très serrée, on est capable en isolant les gens de réduire et même de faire en sorte que les foyers d'éclosion cessent. Il y a en a un bon nombre qui se sont calmés, cependant on se donne toujours une marge de manoeuvre importante de 28 jours pour être certains qu'il n'y a plus rien. » - Dr Donald Aubin, directeur régional de santé publique

Plus de 460 personnes sont actuellement en isolement dans la région, dont une soixantaine d'employés de la santé. 

Deux résidences pour personnes âgées d'Alma touchées

Le CHSLD Isidore-Gauthier d'Alma compte maintenant deux cas de COVID-19 : un résident ainsi qu'un employé.

Pendant ce temps, un homme a également été testé positivement à la Résidence privée Saint-Sacrement. Dans les deux cas, tout est mis en oeuvre pour ne pas revivre le scénario catastrophe du printemps dernier au CHSLD de La Colline où 21 personnes ont perdu la vie.

Parmi les nouveaux cas de la journée, notons également ceux de deux policiers de Saguenay qui ont été mis en isolement.

Fermer ou non le parc ? 

La direction régionale de la santé publique évalue différents scénarios pour limiter la circulation dans la réserve faunique des Laurentides, dont une fermeture complète comme au printemps dernier. Une décision devra être prise rapidement dans les prochains jours.

Le weekend de l'Action de grâce et la mi-session dans les cégeps et à l'université inquiètent les autorités médicales puisqu'il y aura assurément du mouvement sur les routes et par conséquent, une hausse des cas de COVID-19 dans la région.

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!