Agropur plutôt que Nutrinor

iStock-496305719

Les élèves de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets boiront du lait Agropur plutôt que du lait Nutrinor dans le cadre du projet Lait-École. Depuis 1998, les élèves buvaient du lait Nutrinor en classe.

C'est que la Commission scolaire du haut du Lac-St-Jean a mandaté la Fédération des commissions scolaires du Québec lors de l'appel d'offres et Agropur l'a emporté sur Nutrinor par une mince marge de 700 dollars. L'appel d'offres a été octroyé au plus bas soumissionnaire.

À la Commission scolaire Lac-St-Jean, les élus ont décidé de ne pas passer par la Fédération des Commissions scolaires pour être certains d'encourager l'achat local. En septembre, ils ont entériné la résolution suivante : Considérant que pour encourager l'achat local, la Commission scolaire entend  décliner la proposition de la Fédération des commissions scolaires; considérant que Nutrinor est le seul fournisseur local; considérant que Nutrinor offre le lait-école au prix de la Régie du marché agricole et alimentaire du Québec. 

La direction de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets précise par voie de communiqué que leur contrat s'élève à plus de 90 000 $, ce qui les oblige à aller en appel d'offres, contrairement à la Commission scolaire Lac-Saint-Jean qui a un contrat de 57 000$. Elle ajoute que même si elle n'avait pas mandaté la fédération, il aurait quand même fallu procéder par appel d'offres.

Avec la collaboration de Carolyne Labrie