Budget 2021 : Saguenay hausse le compte de taxes de 1,9 %

Camion Ville Saguenay

Le conseil municipal de Saguenay limite la hausse de taxes à 1,9 % pour l'année à venir. Il en coûtera ainsi 54 $ de plus pour le propriétaire d'une maison évaluée à 204 000 $. Un gel de tarif est prévu pour les services d'aqueduc, d'égout et de la collecte des déchets.

La mairesse Josée Néron et le responsable des finances, Michel Potvin, ont déposé un budget équilibré de 365 M$, dont 70 % des revenus proviennent des diverses taxes.

Outre les dépenses liées aux affaires courantes, à la gestion de l'appareil municipal et au remboursement de la dette, Saguenay prévoit investir 16 M$ en asphaltage et 7 M$ pour le réseau d'aqueduc et les conduites souterraines.

Le plan d'investissement de 71 M$ pour la prochaine année prévoit aussi la réfection du pont Saint-Anne et de la place Nikitoutagan, ainsi que des investissements au Parc de la Colline de Chicoutimi-Nord, l'ancien terrain de la Consol à La Baie et la piscine Alcide-Reid.

« J'ai l'intention d'être celle qui favorisera la relance économique au cours de cette année et des années à venir. Les divers paliers de gouvernement doivent jouer leur rôle et donner du travail à tout le monde. » - Josée Néron, mairesse de Saguenay

Dette et élections municipales

Au 31 décembre 2021, la dette de Saguenay sera de 520,9 M$. Une augmentation de 1 M$ par rapport à 2020, mais de 100 M$ par rapport à 2019. La mairesse Josée Néron assure que la majorité de cet argent a été investi pour l'entretien des infrastructures municipales. :

« Il y a le projet du soccerdôme, de la bibliothèque de La Baie et de l'aéroport de Bagotville, et tout le reste, c'est de l'entretien, de la mise à niveau et de la rénovation. »

Les grands projets devaient au départ se concrétiser au cours de 2021. L'année prochaine en sera une d'élections municipales, la mairesse Saguenay se dit fière de laisser une ville qui a maintenant un fonds de réserve de 6,4 M$, des finances saines, des infrastructures entretenues et des projets à venir.

Une vision qui n'est pas complètement partagée par le responsable des finances, Michel Potvin, qui a quitté le parti de l'ERD récemment et songe à se présenter à la mairie l'an prochain. Selon lui, Saguenay dépense encore beaucoup trop. : 

« Maintenir le même pattern qu'on maintient là, c'est à mon avis impossible. Il faudra faire des choix. Je ne ferai pas l'énumération ce matin, je le ferai pendant la campagne électorale. »

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!