Campagne électorale: des engagements pour Jonquière

Julie Dufour

La candidate à la mairie de Saguenay, Julie Dufour, s'engage à investir 30 M$ sur 5 ans pour revitaliser le centre-ville de Jonquière si elle élue le 7 novembre prochain. Elle estime qu'il est temps que cet arrondissement soit traité équitablement par rapport à Chicoutimi et La Baie.

Le tiers du montant serait consacré au développement de la Place Centre-ville. Le terrain et le bâtiment appartiennent déjà à la Ville, mentionne madame Dufour, qui ajoute que le bail du centre d'achat se termine en 2026.

«Est-ce que j'ai l'idée magique? Non. Il faut laisser la place à nos entrepreneurs. On veut un effet ''wow'', donc laissez place à tout ce que vous avez en tête, un Village vacances Valcartier, une grande roue en aluminium ou je ne sais quoi.» - Julie Dufour, candidate à la mairie de Saguenay

En ce qui concerne les 20 M$ restants, la moitié serait destinée à des rénovations commerciales, des acquisitions d'immeubles et des subventions aux loyers pour l'occupation de locaux vacants. Enfin, l'autre moitié servirait à rendre le centre-ville plus vivant avec notamment l'ajout de mobilier urbain, d'espaces verts et de lampadaires.

Jonquière, la priorité de Serge Simard

Dévoilant ce matin sa plateforme électorale, le candidat à la mairie Serge Simard place aussi le développement de Jonquière au coeur de ses priorités. « Une ville forte passe par trois arrondissements forts », a répété à quelques reprises l'ancien député libéral.

« Ce n'est pas pour rien que je vous ai donné rendez-vous à Jonquière ce matin, c'est qu'on dirait qu'il est tombé une bombe sur la rue principale. » - Serge Simard, candidat à la mairie

Serge Simard, candidat à la mairie de Saguenay. Noovo Info

Selon Serge Simard, la capacité de l'usine de traitement des eaux usées est limitée à Jonquière et c'est ce qui ralentit son développement économique. Le candidat s'engage donc à régler ce problème dès son élection pour attirer davantage de promoteurs.

« Mettons un bloc appartements de 40 ou 80 logements. Le promoteur va se faire dire qu'il doit créer un lac pour garder ses eaux usées et à un certain moment donné, il pourra l'écouler vers l'usine. Ça coûte des prix de fou alors le projet du promoteur n'est pas compétitif à Jonquière. »

Julie Dufour décoche une flèche envers Serge Simard

La candidate Julie Dufour a par ailleurs envoyé une flèche à l'ancien député libéral, indiquant que lorsqu'il était élu à Québec, il n'a rien fait pour voir le projets du CAMPS se réaliser à Jonquière.

Il faut remonter à une dizaine d'années en arrière alors que l'hôpital et le Cégep de Jonquière voulaient réaliser un Centre d'amélioration de maintien, évalué à peu plus de 32 M$. Serge Simard a réitéré cet avant-midi que le projet ne cadrait dans aucun programme gouvernemental à l'époque.

Avec la collaboration de Carolyne Labrie. 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!