Cellulaire au volant: le message semble passer à Saguenay

cellulaire volant

La police de Saguenay dévoile les résultats de ses deux opérations menées le mois dernier sur le territoire. Au total, près d'une cinquantaine d'automobilistes ont été arrêtés.

D'abord, l'opération Pied Bus a conduit à l'émission de 33 constats d'infraction. 26 conducteurs dépassaient la limite de vitesse dans une zone scolaire, deux ont ignoré les feux des autobus scolaires et cinq ont brûlé un feu rouge ou un arrêt obligatoire près d'une école.

L'autre opération, appelée Distraction, s'est déroulée du 18 au 24 septembre. Pendant cette période, 11 automobilistes ont reçu une amende salée pour l'utilisation d'un cellulaire au volant indique le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier.

«Au total c'est 485 $ et cinq points d'inaptitude. Pour quelqu'un qui a un permis probatoire et qui a quatre points d'inaptitude, le seul fait de recevoir ce billet-là, il perd son permis de conduire.»

Environ 200 billets d'infraction pour cellulaire au volant ont été remis depuis le mois de janvier à Saguenay.  Le message semble passer tranquillement puisque l'an dernier, près de 400 constats ont été émis.

«On espère que les conducteurs commencent à comprendre. C'est un moyen de distraction énorme au niveau de la conduite. Beaucoup d'accidents sont en lien avec l'utilisation d'un cellulaire. Un bon moyen d'éviter de l'utiliser c'est de le fermer avant de prendre la route.» - Bruno Cormier, porte-parole de la police de Saguenay

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!