Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets : 200 ressources manquantes


La conférence annonçant ces mesures s'est déroulée ce matin à Roberval. (Noovo Info )

Le centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets a besoin de 200 ressources pour pallier la pénurie de main-d'oeuvre.

Le centre de service scolaire indique que de moins en moins d'enseignants se joignent à eux alors que 150 personnes partiront à la retraire d'ici 2025 et 400 d'ici 2030.

Quelques solutions temporaires ont été proposées, comme réduire de moitié le nombre d'enfants admis à la maternelle 4 ans pour les années 2023-2024. De plus, le CSSPB tente de recruter du personnel à l'international. Une mission en France s'étant déroulée en décembre permettra l'arrivée d'une quinzaine d'employés prochainement. Une autre mission, mais cette fois-ci en Colombie, est prévu en avril.

En collaboration avec l'UQAC, il sera également possible pour les gens de Saint-Félicien de suivre une formation en alternance travail-étude pour travailler en éducation préscolaire et en enseignement au primaire, dès 2023.

«C’est un grand défi qui nous attend dans les prochains mois et les prochaines années [...] Nos élèves jeunes et adultes méritent d'avoir des services de qualité et c’est ce que nous comptons leur offrir» - Le directeur général du CSSPB, M. Patrice Boivin. 

Le CSSPB rassure toutefois les parents du secteur, il n'est pas question de rupture de service pour le moment.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!