Chicoutimi: le centre d’hébergement ne suffit plus à la demande


La Maison pour Sans-Abri de Chicoutimi en hiver. (Noovo Info )

Alors que le nombre de personnes en situation d’itinérance ne fait qu’augmenter dans plusieurs régions du Québec, Saguenay n’échappe pas à cette réalité.

C’est particulièrement le cas à Chicoutimi au moment où la Maison d’Accueil pour Sans-Abri doit déménager à la fin du mois de mars 2023. Ce changement d’adresse permettra de doubler la superficie, en plus d’offrir plus d’espace aux personnes en situation d’itinérance. 

«Ça va permettre d'être moins à proximité l'un de l'autre, ce qui peut être conflictuel puisqu'on est vraiment collé. La proximité fait que ça augmente les conflits.» -Yanick Harvey, le directeur général de la Maison d'Accueil pour Sans-Abri de Chicoutimi. 

Le déménagement devra attendre la fin des travaux dans l'ancien couvent des Servantes du Très-Saint-Sacrement.

Dénombrement d'itinérants

Il y aurait 48 personnes sans domicile fixe à Chicoutimi, selon Yany Charbonneau, une travailleuse pour le service de travail de rue.

«C'est inquiétant parce que c'est sur qu'il y a des gens qu'on n’a pas vus, qu'on n’a pas connus. Il faudrait dénombrer aussi dans d'autres arrondissements donc oui c'est  inquiétant.» -Luc Tardif, porte-parole du Service de police de Saguenay.

Bien que le centre d’hébergement désire aider, ce n’est pas tout le monde qui peut espérer un lit pour la nuit. D’ailleurs, la Maison d’Accueil pour Sans-Abri de Chicoutimi ne cache pas l’urgence d’agir. 

«Chez nous on en reçoit 24 qui habite avec nous, et cette nuit on en a reçu 16 de plus. Il devrait avoir d'autres personnes qui s'ajoutent prochainement. On manque de place.» -Yanick Harvey, le directeur général la Maison d'Accueil pour Sans-Abri de Chicoutimi. 

 

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!