CORONAVIRUS : confusion chez Rio Tinto

Usine Dubuc

Tous les employés de Rio Tinto qui sont de retour de voyage ou qui présentent une toux, de la fièvre ou autres symptômes grippaux ne peuvent se présenter au travail. Les employés ont été informés de cette procédure hier soir, en raison de la Covid-19.

Il y a toutefois eu confusion cette fin de semaine sur les mesures en vigueur. C'est qu'un premier avis envoyé vendredi autorisait les employés à accéder aux installations même s'ils ressentaient des symptômes grippaux ou s'ils avaient été exposés à un cas confirmé. 

En effet, selon l'avis qui a circulé sur les réseaux sociaux, les employés pouvaient accéder à leur lieu de travail même s'ils répondaient OUI à l'une de ces deux questions:

1. Avez-vous de la fièvre (plus de 38 degrés Celsius OU toux nouvelle OU exacerbation d'une toux chronique OU difficulté respiratoire?

2. Avez-vous voyagé dans un pays étranger dans les 14 jours précédant l'apparition des symptômes OU Avez-vous été en contact avec un cas confirmé au Québec ou ailleurs dans le monde OU Avez-vous été exposée à un cas confirmé lors de la fréquentation des lieux mentionnés par la santé publique (ex. : avion, métro, hôtel, croisière)

Employés dérangés

Plusieurs employés qui ont été dérangés par cette mesure ont communiqué avec nous. La direction et le syndicat ne commentent pas la situation, soulignant que toutes les précautions sont prises pour éviter une propagation et que les directives du gouvernement changent rapidement.