CORONAVIRUS : Des employés de Saguenay affectés à d'autres tâches

Réception Ville de Saguenay

Tous les établissements de la Ville de Saguenay à l'exception de l'hôtel de ville et des trois postes de police sont maintenant fermés au public. Les auditions à la cour municipale sont aussi reportées et les séances du conseil de ville se tiendront à huis clos avec une diffusion sur le web.

 

Bell Media

 

Le maire suppléant Michel Potvin annonce également que les employés municipaux dont le travail n'est pas essentiel dans la situation actuelle pourraient devoir accomplir des tâches pour venir en aide au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. :

 

« Il y a certains travaux qu'on est capable de faire, par exemple, des concierges ou des réparateurs de vitres, nous avons des gens qui peuvent faire ça. Aussi, faire des appels ou rendre visite à des personnes âgées parce que présentement, nous craignons que certaines personnes restent seules à la maison et meurent. »

 

Le taux d'absentéisme chez les employés municipaux qui ont été placés en quarantaine ou qui ont des obligations familiales est de 7 %, soit 85 personnes. Le coordonnateur des mesures d'urgence Carol Girard assure que tous les services essentiels sont maintenus et que la liste d'employés en réserve est longue. D'ailleurs, aucun employé temporaire ne sera mis à pied.

Josée Néron de retour du Mexique

La mairesse de Saguenay, Josée Néron a repris le travail de la maison. Elle est arrivée dimanche matin du Mexique et elle est maintenant en isolement préventif pour 14 jours. Partie le 6 mars, jamais elle n'aurait pu se douter que la situation prendrait une telle ampleur aussi rapidement. : 

 

« On fait avec les moyens que l'on a. Je participe à toutes les réunions par conférence téléphonique et lorsqu'une présence physique est requise, Michel Potvin assure cette fonction. Plusieurs comités ont été formés aussi au sein de la ville pour s'assurer de bien gérer cette crise et de répondre à toutes les questions qui viennent au fur et à mesure que les journées passent. »

 

La mairesse Josée Néron veut aussi travailler dès maintenant pour que le choc économique soit moins brutal pour les organismes et les entreprises de Saguenay. Des rencontres se font avec Promotion Saguenay.

Des mesures exceptionnelles à Saint-David-de-Falardeau

D'autres municipalités déploient également de nouvelles stratégies, c'est le cas du conseil municipal de Saint-David-de-Falardeau qui veut soutenir les citoyens en arrêt de travail forcé.

Ils n'auront aucune pénalité s'ils ne sont pas en mesure de payer leur compte de taxes municipales, précise la mairesse Catherine Morissette. Le premier versement devait être fait le 8 mars et le prochain sera le 8 juin. :

 

« On ne peut pas faire vraiment de choses les municipalités, alors ce qu'on peut faire, il ne faut pas attendre et ça va casser un peu l'anxiété pour ces gens. »