CORONAVIRUS - Difficultés à prévoir pour des Canadiens à l'étranger

avion

La course est commencée pour des voyageurs canadiens qui sont à l’étranger afin de rentrer au pays. Face à la pandémie de la COVID-19, les vols se font de plus en plus rares et les prix ont une tendance à la hausse.

Hier, le ministre des Affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne, a émis une recommandation voulant que les Canadiens en voyage à l'étranger rentrent au pays « pendant que des moyens commerciaux sont encore disponibles ».

De son côté, le premier ministre François Legault y va de la même recommandation et inclut les snowbirds.

« Si vous avez la possibilité de trouver une place pour revenir dès maintenant, faites-le. Dans les prochains jours, il va y avoir de moins en moins de vols. »

- François Legault

Il rappelle également que de sortir du pays en ce moment est loin d’être idéal, ajoutant que « ce sera peut-être difficile de rentrer ».

Parallèlement, plusieurs pays ferment leurs frontières. C’est le cas du Maroc et de la Pologne qui ont interrompu les liaisons aériennes, notamment avec le Canada. En Europe, la situation de crise s’accentue alors que l’Organisation mondiale de la santé a déclaré l’endroit comme épicentre de la pandémie. Il serait donc possible de voir des pays du vieux continent fermer leurs frontières sous peu.