CORONAVIRUS : Isolement pour 6 employés de Bagotville

corona

Six employés de la Base militaire de Bagotville sont en isolement préventif en raison du coronavirus puisqu'un membre des Forces armées canadiennes a démontré des symptômes associés à la Covid-19 au retour d'un voyage personnel au Pérou.

Il s'est présenté hier après-midi à la clinique de la base et rapidement, il a été transféré à l'hôpital de Chicoutimi pour passer des tests, indique l'officier aux affaires publiques, le capitaine Gabriel Ferris. Puisque l'homme avait eu le temps de revenir au travail quelques jours avant d'avoir des symptômes, il a été décidé par mesure préventive que ses trois collègues immédiats soient aussi isolés ainsi que les deux membres du personnel soignant qu'ils l'ont examiné hier.

« On attend les résultats du test, qui devraient arriver dans les 48h, donc au cours de la journée vendredi. Par mesure préventive, nous nettoyons son milieu de travail et tous les endroits où il est allé sur la base. Il n'y a rien de confirmé pour l'instant, mais nous préférons être trop vigilants que pas assez. »  - Gabriel Ferris, officier aux affaires publiques

 

Professeurs et élève en isolement à Jonquière

Deux enseignants de la Commission scolaire de la Jonquière ainsi qu'une élève doivent rester à la maison pour les 14 prochains jours car ils reviennent d'Italie, un des pays les plus touchés par la Covid-19. À leur retour de voyage, les membres du personnel ont joint la direction de la Commission scolaire pour déterminer s'ils devaient s'isoler or, comme aucun d'eux ne présentait de symptômes liés au coronavirus, la Commission scolaire leur a demandé de se présenter à l'école comme à l'habitude.

Précisons que ce n'est qu'en après-midi mercredi que la direction de la santé publique a demandé à toutes personnes revenant d’un pays à risque de s'isoler pour deux semaines. 

 

Des employeurs de la région adoptent des mesures

L’Université du Québec à Chicoutimi et Rio Tinto déconseillent maintenant à leur personnel de voyager dans les pays à haut risque touchés par la pandémie de coronavirus. À l'UQAC, cette recommandation touche aussi les élèves. 

Ces deux employeurs ainsi que plusieurs autres, tels Bell et les commissions scolaires, demandent dorénavant à leurs employés qui reviennent d'une zone à risque de faire une quarantaine préventive.

Rappelons que depuis hier, l'Organisation mondiale de la santé a décrété que la COVID- 19 pouvait maintenant être ‎qualifiée de pandémie. Pour tout savoir sur les derniers détails et les mesures préventives à prendre, cliquez ici

 

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.