Coronavirus : plusieurs événements et spectacles annulés en région

Festival Regard

Le Festival Regard est forcé d'annuler son événement en raison des risques reliés à la Covid-19, et ce même, si le 5 à 7 de lancement a été fait hier. Au cours des dernières heures, François Legault a demandé l'annulation de tous les événements intérieurs de plus de 250 personnes.

« Ce midi, lors d'une rencontre avec les autorités de Saguenay et en raison des directives de Québec, nous avons pris la décision d'annuler l'événement jusqu'à dimanche. » - la directrice générale de Regard, Mme Marie-Élaine Riou.

 

La Ville de Saguenay va plus loin et demande l'annulation de tous les événements de plus de 100 personnes dans les édifices publiques. Le maire suppléant Michel Potvin ajoute que les organismes touchés par cette situation exceptionnelle seront soutenus et aidés.

 

Diffusion Saguenay reporte tout pour 30 jours

Toutes les activités prévues dans les 30 prochains jours chez Diffusion Saguenay sont reportées. Le diffuseur demande aux détenteurs de billets de les conserver. :

 

« Nous répondons présentement à une masse critique d’appels, nous vous prions de bien vouloir attendre que nos téléphonistes entrent en contact avec vous. » - Claudine Bourdages, directrice programmation

 

Également, le Festival Game Over Saguenay qui devait se tenir au Montagnais samedi est reporté à une date ultérieure, tout comme le Bal de la Relève au profit la Fondation de ma vie qui lui était prévu vendredi. Plus de 500 convives étaient attendus.

Les spectacles d'Ariane Moffat sont annulés à Chicoutimi vendredi et à Alma samedi. Le Festival Jazz et Blues a pris la décision de reporter son cocktail bénéfice annuel qui devait avoir lieu jeudi le 19 mars.

Les sportifs également touchés

Le monde du sport régionale n'y échappe pas avec la suspension des activités de la LHJMQ. Les matchs des Saguenéens de Chicoutimi sont donc annulés jusqu'à nouvel ordre.

Le 15 km des Pichous est également annulé par mesure préventive, même si la course se tient à l'extérieur, des rassemblements sont prévus au départ et l'arrivée. La course regroupe 2000 participants. L'organisateur Mario Boily comprend la décision, mais il est atterré parce que les pertes financières seront énormes.

Mesures dans les écoles

Le Séminaire de Chicoutimi a demandé jeudi midi à ses étudiants qui ont voyagé hors du Canada pendant la semaine de relâche de retourner à la maison à titre préventif, comme demandé par le premier ministre.

La directrice Bianca Tremblay indique que le groupe de 30 élèves qui a visité l'Allemagne dans le cadre d'un voyage organisé par l'école pendant la relâche est déjà en quarantaine volontaire. Une quinzaine d'autres jeunes s'ajoutent à compter d'aujourd'hui. Elle tient à préciser qu'aucun d'entre eux n'a de symptômes. : 

 

« Qu'importe le pays, même s'il n'est pas à risque, on demande à tous ces élèves de retourner à la maison. Il faut vérifier les trois symptômes principaux, donc la toux, la fièvre et les difficultés respiratoires. On tient à vous rassurer que pour l'instant, nous n'avons aucun cas entre nos murs. »

 

Une directive semblable a été envoyée aux parents dont les jeunes fréquentent un établissement de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay. On demande aux élèves qui ont voyagé à l'extérieur du pays d'attendre 14 jours après leur retour au Canada avant de se présenter à l'école. Les personnes arrivées après le 27 février doivent donc être en isolement.

Le Cégep de Chicoutimi a aussi adopté une série de mesures.

Jeudi en fin de journée, la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a annoncé que ses établissements seront fermés vendredi. L'école primaire privée ÉcolACTion a pris la même décision à Chicoutimi.

 

 

 

À lire également : Covid-19 : Aucun cas au Saguenay-Lac-St-Jean, mais de nouvelles mesures

Dernière mise à jour : 12 mars, 16h57.

Avec la collaboration de Sabrina Potvin.