Des plongeurs supplémentaires pour les recherches au Lac-Saint-Jean

Recherches lac Saint-Jean

Une équipe de plongeurs du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) débarque au Lac-Saint-Jean aujourd'hui pour aider la Sûreté du Québec à retrouver les deux derniers motoneigistes portés disparus depuis maintenant une semaine sur le plan d'eau.

Quatre corps ont été repêchés jusqu'à présent, soit celui des Français Julien Benoît , Yan Thierry et Gilles Claude, ainsi que celui du guide québécois Benoît Lespérance. Deux touristes français manquent toujours à l'appel.

Le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu, explique que les plongeurs font des plongées d'une durée d'environ 50 minutes pour éviter de prendre froid.

«Le SPVM nous envoie une équipe de plongeurs non pas pour remplacer les plongeurs de la Sûreté du Québec, mais bien pour travailler main dans la main afin de s'assurer de garder des recherches efficaces et de maximiser les temps de plonge».

Les policiers utilisent aussi un drone sous-marin pour observer les secteurs moins accessibles pour les plongeurs. Hugues Beaulieu spécifie que plusieurs dizaines de policiers participent aux recherches actuellement dans le secteur d'Alma.

Rappelons que mardi soir dernier, les glaces du lac Saint-Jean ont cédé au passage d'un groupe de huit motoneigistes accompagnés de leur guide, à l'embouchure de la rivière Grande Décharge à Saint-Henri-de-Taillon.