Des policiers de Saguenay au cœur d'une fête qui dégénère au Camping Stoneham

Quartier général Police de Saguenay

La police de Saguenay confirme que des policiers de son service ont été impliqués dans une altercation au camping Stoneham à Québec le weekend dernier lors d'une fête qui a dégénéré. Un homme a été transporté à l'hôpital après avoir été roué de coups.

C’est la Sûreté du Québec qui est en charge l’enquête qui comporte de nombreux témoins et l'une d'entre elles nous a parlé. Elle raconte qu'ils étaient une quinzaine de fêtards à troubler la paix pour un deuxième soir, samedi dernier,au camping.

Lorsque son conjoint est intervenu avec la propriétaire de l'endroit pour leur demander de baisser le ton après le couvre-feu de 23h, certains lui ont sauté dessus.

« Ils se sont mis autour de lui à 4 ou 5. Y'en a qui le tenaient et les autres fessaient. Ils l'ont accoté sur la tente-roulotte et elle brassait ! Moi je criais ! D'autres gens ont réussi à le délivrer et c'est là que l'ambulance est arrivée. Mon conjoint a été transporté à l'hôpital et il a des blessures à la tête et aux tympans. »

Encore sous le choc, elle raconte que la Sûreté du Québec est intervenue le soir même. Étant donné l'ivresse des membres du groupe, il leur a été demandé de quitter le camping avant 7h le lendemain matin.

Pour sa part, le couple est allé dormir à l’hôtel en sortant de l'hôpital. L'homme et la femme étaient sous escorte policière le lendemain matin lorsqu'ils sont venus rechercher leur tente-roulotte.

Nous avons également parlé avec les propriétaires du Camping Stoneham qui confirment la version des victimes.

Enquête de la Sûreté du Québec

L'enquête de la Sûreté du Québec déterminera si les policiers de Saguenay ont été impliqués dans la bagarre. Il va s'en dire qu'ils n'étaient pas en service à ce moment-là.

Pour l’instant, les agents concernés sont toujours au travail. Des mesures disciplinaires seront prises par la direction s’il y a lieu.

Ce n’est pas la première fois que le Service de police de Saguenay est éclaboussé cette année. Des policiers se sont notamment rassemblés illégalement cet hiver au Valinouët. et une lieutenante a tenu des propos controversés sur sa page Facebook.

« Le message a déjà été passé et on a eu des rencontres avec les policiers par rapport à leur devoir et leurs responsabilités comme citoyens. Mais il faut penser que les policiers sont des humains et dans leur vie personnelle comme au travail ils peuvent faire des erreurs. »

Avec la collaboration de Janie Pelletier.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!