Deux cas de conduite avec les facultés affaiblies par la drogue

Arrestation d'un conducteur en état d'ébriété.

Les policiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont intercepté deux personnes pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue cette fin de semaine dans la région. 

D'abord cet homme qui est à l'origine de la poursuite policière dans les rues de Jonquière dimanche midi qui s'est soldée par un accident au coin du boulevard Harvey et de la rue Saint-Hubert, puis un jeune automobiliste de 18 ans à Alma. 

Pour le deuxième cas, c'est une dame qui a croisé l'individu dans un dépanneur qui a dénoncé le conducteur fautif aux policiers. Ces derniers l'ont par la suite intercepté au volant de sa voiture. Le jeune adulte a vu son permis être suspendu 90 jours et devra revenir en cour sous peu. 

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu nous explique le travail de l'agent évaluateur en reconnaissance de drogue lors de l'arrestation d'un automobiliste soupçonné d'avoir consommé des stupéfiants. Un processus qui comprend une douzaine de tests. : 

 

Barrages routiers à l'approche des Fêtes

 

Depuis la semaine dernière, la Police de Saguenay a augmenté le nombre de barrages routiers sur le territoire, à l'approche de la période des Fêtes. Elle espère ainsi dissuader les automobilistes de prendre le volant avec les facultés affaiblies après leur 5 à 7.

En plus du taxi, de l'autobus et d'Opération Nez rouge qui débute à compter 29 novembre en région, le service de raccompagnement Tolérance zéro est aussi disponible.