Deux fois plus de feux de forêt que la moyenne des 10 dernières années

Feu à ciel ouvert

Deux fois plus de feux de forêt sont actifs actuellement au Québec, par rapport aux dix dernières années. Jusqu'à maintenant, 329 incendies ont éclaté dans la province, comparativement à la moyenne qui est plutôt de 156.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) rapporte 15 incendies en activité, dont deux dans la région : le feu de Saint-Fulgence est toujours actif ainsi qu'un autre dans la MRC Maria-Chapdelaine. Dans les deux cas, ils sont maîtrisés.

Depuis le début de la saison, les sapeurs sont intervenus sur 18 incendies dans la région, alors que la moyenne est plutôt de 11 à cette période de l'année. Notons que dans tous les cas, ils sont de cause humaine. L'interdiction de faire des feux à ciel ouvert est d'ailleurs toujours en vigueur.

« On peut faire un feu avec un pare-étincelles, ce n'est pas considéré comme un feu à ciel ouvert, sauf qu'il faut quand même le surveiller et être vigilant. » - Josée Poitras, porte-parole de la SOPFEU.

Chaque année, les pompiers doivent intervenir pour des incendies causés par un brûlage de résidus comme de l'herbe ou des branches mortes. La SOPFEU vous encourage à envisager d'autres options comme le compostage ou le dépôt des résidus à l'écocentre. 

 

Qu'est-ce qu'un feu à ciel ouvert ?

Un feu brûlant librement et qui pourrait se propager est considéré comme un feu à ciel ouvert. Les feux d'artifice et éléments pyrotechniques, les instruments produisant des étincelles, comme des outils de soudage, en sont des exemples, tout comme les feux de camp.

 

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!