Disparition : Cédric Gouillart est décédé selon un juge

Véronique Mercier et son avocat

Un an et demi après la disparition de Cédric Gouillart à Laterrière, sa conjointe Véronique Mercier peut enfin entamer le processus de succession.

C'est qu'il a été déclaré mort dans un jugement de la Cour supérieure jeudi. Un cas d'exception indique l'avocat de la veuve puisque normalement il faut attendre 7 ans. Depuis la disparition de Cédric Gouillart, Véronique Mercier assure toutes les dépenses pour la famille. Jusqu'à maintenant, il lui était impossible de vendre les biens appartenant à l'homme, dont les voitures et la résidence.

Courtoisie / Cédirc Gouillart

 

Cédric Gouillart a quitté son domicile le 19 mai 2018 après une dispute, quelques jours après avoir fait une tentative de suicide. Me David-Alexandre Aubé explique que les preuves étaient irréfutables. :

 

« Quand quelqu'un quitte son domicile, normalement il apporte avec lui son cellulaire, ses cartes bancaires et un nécessaire pour sa survie. Dans ce cas-ci, le cellulaire a été désactivé et les cartes bancaires laissées à la maison. Tous les éléments faisaient en sorte que si monsieur Gouillart était vivant, on aurait eu des signes, mais il n'y a jamais eu de trace. »

 

Aux côtés de l'avocat, Véronique Mercier attend l'acte de décès officiel pour pouvoir passer à autre chose.

 

« Ça fait 15 mois qu'on vit au jour le jour. Là on va travailler là-dessus, avoir des projets. J'ai ma mère qui m'attend en France, nous ne nous sommes pas vues depuis 15 mois alors on va prévoir une réunion sous peu. »

Au moment de la disparition de l'homme, des dizaines de bénévoles et collègues de la base militaire de Bagotville ont participé aux recherches en plus de celles entreprises par les policiers. Les policiers ont alors visité des chalets, refuges et érablières à Lac Kénogami et des recherches ont été faites près de la route 175, mais en vain.

 

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.