École alternative à Saguenay : le projet est toujours vivant

CSDC - École alternative

L'idée d'une école alternative à Jonquière est toujours vivante.

Élaine Bérubé et ses collaboratrices travaillent sur ce projet depuis cinq ans maintenant et malgré un premier refus de la Commission scolaire de la Jonquière en 2016, elles poursuivent leur mission. À ce moment, les parents d'une soixantaine d'enfants s'étaient montrés enthousiastes à les inscrire dans cette école différente de la méthode traditionnelle d'enseignement.

Le projet a évolué depuis ce premier refus, par exemple, elles proposent maintenant de s'installer dans une école déjà existante.

 

« Tout ce qui est administratif c'est plus difficile, donc de le mettre dans une école déjà existante ce serait facilitant. Nous n'avons pas de limite concernant le nombre d'élèves ou de classes que nous pourrions accueillir »

 

Elles tentent d'avoir une rencontre avec le service éducatif de la commission scolaire pour pouvoir en discuter. Pour les jeunes femmes, si la commission scolaire et une école embarquent dans leur projet, il pourrait voir le jour dès septembre 2020. Elles sont persuadées qu'une école alternative apporterait un plus valu aux élèves de l'arrondissement de Jonquière.

Qu'est-ce qu'une école alternative dans le réseau public ?

Il s'agit d'un système éducatif basé sur le rythme d'apprentissage de chaque enfant avec des groupes multiâges et des projets qui prônent l'autonomie. Dans ce type d'enseignement, le cursus scolaire est plus flexible puisque l'enfant est sept ans au primaire et cinq ans au secondaire, mais sans distinction de niveau.

Il existe une quinzaine d'écoles alternatives au Québec dont un établissement à Dolbeau-Mistassini. Il s'agit de l'école secondaire Le Tournant. Elles sont allées visiter les lieux et depuis, le désir d'avoir une école alternative à Jonquière est encore plus grand.

 

« On a visité les lieux, c'est une école secondaire et c'était super motivant de voir les élèves, les enseignants et la direction super impliqués. » - Élaine Bérubé