Élections municipales: On lève la main pour plusieurs mairies

mairie d'alma, Jocelyn Fradette, élections municipales

Les équipes commencent à s'activer sérieusement pour la campagne électorale municipale qui débutera tout juste après les élections fédérales. Une septième candidate entre dans la course à la mairie de Saguenay. Il s'agit de Jacinthe Vaillancourt, qui a déposé son bulletin de candidature jeudi.

Native du Bas-Saint-Laurent, elle a travaillé pendant de nombreuses années à la Banque Nationale et a occupé les postes de vice-présidente et directrice. Jacinthe Vaillancourt s'est aussi spécialisée en coaching d'entreprises. Elle a été chargée de cours pendant 7 ans à l'UQAC.

«Mon passé, mes nombreuses réalisations tant au niveau de ma vie personnelle et familiale, dans la communauté, comme gestionnaire et consultante sont un gage de référence pour notre avenir et pour bâtir ENSEMBLE le futur de notre ville.»

Courtoisie (Jacinthe Vaillancourt)

Elle affrontera la présidente de l'arrondissement de Jonquière Julie Dufour, la mairesse sortante Josée Néron, l'ex-député Serge Simard, Dominic Gagnon, la mairesse de St-David-de-Falardeau, Catherine Morissette et le président d'Unissons Saguenay, Claude Côté.

Jocelyn Fradette confirmé à Alma

Le conseiller municipal Jocelyn Fradette sera finalement de la course à la mairie d’Alma. Après 16 ans à représenter les citoyens du district Iles-Maligne-Albert-Naud, il croit que le moment est bien choisi pour faire le saut.

C'est le désistement de Nicolas Martel qui l'a poussé à réfléchir au cours des dernières semaines. Il ajoute que plusieurs citoyens l'ont aussi approché.

« On m'a parlé des cinq fleurons. On me parle aussi du surplus à la ville, de l'accès et des investissements au centre-ville. On m'a parlé aussi de problèmes d'aqueduc dans certains quartiers et de l'accès au logement. »

Enseignant au secondaire depuis 30 ans, Jocelyn Fradette a déjà été candidat pour l’ADQ en 2002 et pour le parti conservateur du Canada en 2019. Il affrontera la conseillère municipale Sylvie Beaumont ainsi que Lucille Gagnon qui revient dans la sphère politique après une pause de quelques années.

Guy Larouche a fait son choix pour Roberval

L'ancien maire de Roberval, Guy Larouche devient le premier candidat à la mairie de la ville de 91 000 habitants. Il a occupé ce poste de 2013 à 2017, et ne croyait pas revenir à la politique active aussi rapidement.

« J'ai pensé à autre chose, mais tout au long de ces années j'ai suivi l'actualité municipale et j'ai fait quelques interventions, tout en me limitant pour laisser les gens en place travailler. »

Rappelons que l'actuel maire de Roberval, Sabin Côté, a déjà mentionné qu'il ne se représenterait pas.

Inscrivez-vous

Offres exclusives et promotions!